Livres

La révélation cérébrale

nouveau livre écrit par Philippe Loron

Expliquer l'image en couverture du livre permet d'en saisir l'approche originale !

Pourquoi cette fusion d’image sur la couverture du livre la révélation cérébrale ?

 

  • L'osmose de deux œuvres d'art avec St Augustin et la muse Erato illustre comment cette révélation peut illuminer notre esprit et notre vie.

  • Augustin avance la notion de "maître intérieur" qui est l'inspiration et le sens de notre vie à trouver en nous-mêmes. Ce maître conduit à ceci, comme il l'écrit en un condensé : "Aime et fais ce que tu veux !" 

  • Quant à la muse de la poésie lyrique, elle élargit la portée du langage vers le lyrisme, les métaphores, les images, en fait tout ce qui peut traduire l'univers de nos émotions.  

Quelle est la relation entre cette image et la révélation cérébrale ?

 

Le livre, tel un manuel riche en information, ouvre à ces belles perspectives avec à la fois des aspects théoriques et pratiques. Vous découvrirez les richesses de votre régulation interne bienfaisante, tant physique que mentale, et surtout de vos ressources d'inspiration et de créativité. Ceci vous est accessible et s'applique à tout domaine : en développant votre valeur essentielle, vos capacités personnelles ou professionnelles (pas nécessairement artistiques), voire votre art de vivre au quotidien. 

La performance est de mise. Les résultats vous attendent grâce à la méthode exposée dans le livre avec des exercices audios, comme bien des personnes en ont témoigné.

Quelle est cette révélation ?

 

Ce volume est le fruit d'un long parcours. L'auteur fit paraître en 1997 avec Didier Reinach, coach en entreprises, " Les fabuleuses richesses de votre cerveau " et en 2000 " Rendez votre stress créatif ". La révélation cérébrale, présentée dans un premier temps avec le mot révolution ("La révolution cérébrale " en 2018), en est l'aboutissement. Elle implique autant la découverte inouïe qui s'est imposée à l'auteur au fil du temps au-delà de la seule gestion du stress, que celle que vous pourrez faire par vous-même en exerçant de la sorte votre propre cerveau, jusqu'à y faire croître une forte dimension, celle du cœur en relation étroite avec le cerveau, voire celle de l'amour créatif

 

Quel lien entre cœur et cerveau ?

 

En revenant à l'illustration arrangée de la couverture du livre, vous trouverez que St Augustin tient un cœur flamboyant dans sa main gauche. Le cœur est symbole d'amour. La lumière qui en jaillit resplendit jusqu'à son crâne. La flamme de l'amour unit le cœur au cerveau. Les deux personnages, par cette fusion d'image, semblent regarder dans la même direction vers une source de lumière extérieure, à travers une couronne que la muse tient verticalement de sa main droite. Cette source symbolise l'inspiration créative qui se féconde en du lyrisme, des poèmes ou encore en des considérations transcendantes et mystiques, en touchant ou en édifiant les autres.

Or, le livre la révélation cérébrale déploie, en résonance de l'union du cœur et du cerveaul'idée originale de « CŒUR CÉRÉBRAL » en tant que centre de pensée essentiel. Aller du système nerveux (selon ses fonctions intellectuelles) au cœur (passer de la tête au cœur de manière imagée), et réciproquement du cœur au cerveau, ouvre l'intelligence humaine à un développement vers l'unité et l'inspiration bénéfiques. Or, la présence d'un "cœur" au sein du cerveau est non seulement un symbole mais aussi une réalité physique. Ce cœur, tel un centre capital, comporte des cellules et des réseaux nerveux qui sont une interface entre le corps et l'esprit, par l'intermédiaire de nos émotions.

Comme le mentionne la Bible au cours du fameux songe du roi Salomon (1er livre des Rois, ch. 3), il est souhaitable de tendre vers un "cœur" sage et perspicace (ou un cœur intelligent, selon les traductions). Le sens du mot cœur pour les Hébreux comprenait certes tout l'être humain avec sa volonté et son affectivité. 

Nous pourrions dire aujourd'hui : s'ouvrir à une intelligence de (ou du) cœur !

Serait-ce en somme du bon sens ? Une forme de sens pratique qui découle de la créativité ?

 

Oui, nous sommes tous invités à sortir de l’intellectualisme pour rejoindre une forme d’intelligence émotionnelle – autrement dit le reflet de l’union entre raison et sentiments tel un "cercle vertueux" –, avec la prise en compte de nos émotions dans nos décisions. C’est avec humanité et bonté (avoir le cœur sur la main : l'amour offert aux autres) que tout ceci se réalise, à travers la valeur de la créativité, car ainsi il y a toujours quelque chose à donner, à transmettre ou à partager.

 

Quelle application pratique pouvez-vous en tirer ?

 

En ce qui vous concerne, il s'agit d'apprendre à utiliser concrètement votre inventivité en tout domaine, déjà dans les petites choses de la vie courante, et à réaliser vos rêves

La force qui sous-tend sa stimulation est une activation mentale épanouissante. Telle votre bonne étoile qui illumine votre centre cérébral, cette activation contribuera avec bonheur à votre unité intérieure et à votre bien-être.

Il est essentiel d'ouvrir et d'utiliser régulièrement ce mécanisme positif en dépassant ce qui l'entrave ou le ralentit : blocages, émotions perturbantes, stress nocif, préjugés, peurs, repli sur soi, pensées négatives, addictions ou autres habitudes néfastes. La créativité et l'intelligence pratique qui se développeront ainsi en vous, selon votre "maître intérieur", y aideront sans avoir forcément besoin d'un accompagnement personnalisé. Les résultats obtenus automatiquement comme par miracle vous encourageront à poursuivre votre évolution avec plaisir !

Feuilletez le sommaire et

les premières pages du livre 

Chaque être humain peut devenir plus créatif,
évoluer, et réinventer le monde.

Étoile de la révélation cérébrale.jpg

Notre vision

Chaque être humain est unique et fondamentalement respectable 

Notre mission

Participer à développer tout être humain dans son potentiel inventif tout en réduisant son stress

"...faire croître réellement la dignité et la créativité de chaque personne..." St Jean-Paul II 

(Encycl. 1991, Centesimus annus, 29)

... parmi d'autres titres et éditions

 

Nous avons besoin de votre retour d'expérience !